Sociologie et science politique

QuestionnementsObjectifs d’apprentissage
Comment la
socialisation
contribue-t-elle à
expliquer les
différences de
comportement des
individus ?
Comprendre comment les individus expérimentent et
intériorisent des façons d’agir, de penser et d’anticiper l’avenir
qui sont socialement situées et qui sont à l’origine de différences
de comportements, de préférences et d’aspirations.
- Comprendre comment la diversité des configurations familiales
modifie les conditions de la socialisation des enfants et des
adolescents.
- Comprendre qu’il existe des socialisations secondaires
(professionnelle, conjugale, politique) à la suite de la
socialisation primaire.
- Comprendre que la pluralité des influences socialisatrices peut
être à l’origine de trajectoires individuelles improbables.
Comment se
construisent et
évoluent les liens
sociaux ?
Comprendre et pouvoir illustrer la diversité des liens qui relient
les individus au sein de différents groupes sociaux (familles,
groupes de pairs, univers professionnel, associations, réseaux).
- Connaître les critères de construction des Professions et
Catégories Socioprofessionnelles (PCS)
- Comprendre et savoir illustrer le processus d’individualisation
ainsi que l’évolution des formes de solidarité en connaissant la
distinction classique entre solidarité « mécanique » et solidarité
« organique ».
- Comprendre comment les nouvelles sociabilités numériques
contribuent au lien social.
- Comprendre comment différents facteurs (précarités,
isolements, ségrégations, ruptures familiales) exposent les
individus à l’affaiblissement ou à la rupture de liens sociaux
Quels sont les
processus sociaux qui
contribuent à la
déviance ?
Comprendre la distinction entre normes sociales et normes
juridiques, et connaître la diversité des formes de contrôle social.
- Comprendre que la déviance et/ou la désignation d’un acte
comme déviant se définissent comme une transgression des
normes et qu’elles revêtent des formes variées selon les
sociétés et, en leur sein, selon les groupes sociaux.
- Comprendre que la déviance peut s’analyser comme le produit
de différents processus sociaux (étiquetage, stigmatisation,
carrières déviantes).
- Comprendre et illustrer la distinction entre déviance et
délinquance.
- Comprendre et illustrer les difficultés de mesure de la
délinquance.
Comment se forme et
s’exprime l’opinion
publique ?
CR du stage national :
Comprendre que l’émergence de l’opinion publique est
indissociable de l’avènement de la démocratie : d’abord
monopole des catégories « éclairées », l’opinion publique est
désormais entendue comme celle du plus grand nombre.
- Comprendre les principes et les techniques des sondages, et les
débats relatifs à leur interprétation de l’opinion publique.
- Comprendre comment le recours fréquent aux sondages
d’opinion contribue à forger l’opinion publique et modifie
l’exercice de la démocratie (démocratie d’opinion) et de la vie
politique (contrôle des gouvernants, participation électorale,
communication politique).
Voter : une affaire
individuelle ou
collective ?
Être capable d’interpréter des taux d’inscription sur les listes
électorales, des taux de participation et d’abstention aux
élections.
- Comprendre que la participation électorale est liée à divers
facteurs inégalement partagés au sein de la population (degré
d’intégration sociale, intérêt pour la politique, sentiment de
compétence politique) et de variables contextuelles (perception
des enjeux de l’élection, types d’élection).
- Comprendre que le vote est à la fois un acte individuel
(expression de préférences en fonction d’un contexte et d’une
offre électorale) et un acte collectif (expression d’appartenances
sociales).
- Comprendre que la volatilité électorale revêt des formes variées
(intermittence du vote, changement des préférences électorales)
et qu’elle peut refléter un affaiblissement ou une recomposition
du poids de certaines variables sociales, un déclin de
l’identification politique (clivage gauche/droite notamment) et un
renforcement du poids des variables contextuelles.